Les 10 incontournables du Monténégro

1. Les hauteurs de la baie de Kotor 

P1010827

Que dire de la vue sur la baie de Kotor, si ce n’est qu’elle restera à jamais imprimée dans votre rétine ? Pour la découvrir, prenez la route de montagne depuis Kotor vers le Mont Lovcen. Une serpentine qui vous vaudra quelques frayeurs, mais qui vous offrira des paysages aussi vertigineux qu’inoubliables. Les plus aventureux se laisseront même tenter par la tyrolienne qui surplombe la baie… Mais vous êtes fous ? Oh oui !

P1010767

IMG_7131

 

 2. Le parc Lovcen et son mausolée

IMG_7193-corr.jpg

Dès nos premières recherches pour préparer le voyage, nous sommes tombés sur de magnifiques photos du mausolée mais aussi, et surtout, de la vue qu’offrait la randonnée.
Après s’être perdus à maintes reprises et avoir grimpé durant plus de six heures, nous avons eu le souffle coupé et par les marches et par la beauté du sommet.

Puisqu’une Coco avertie en vaut deux : sachez que vous pouvez vous rendre en voiture jusqu’aux premières marches. Nous l’ignorions (et l’avons appris à nos dépens), mais une partie de la route menant au Mont Lovcen depuis Kotor est en travaux après la serpentine (au vu du chantier, ça risque de durer un moment) et est interdite à la circulation entre 10h et 14h. La route mentionnée par les guides français est celle venant de Budva. Renseignez-vous avant de prendre la route, et ne tentez pas le coup à pieds là où débutent les travaux… sauf peut-être si vous êtes des randonneurs aguerris !

IMG_7159

IMG_7209

IMG_7204

P1010842

3. Perast

P1010769

Si nous avons détesté la ville de Kotor en elle-même (défigurée par le tourisme de masse), nous avons adoré arpenter la baie et découvrir les villages qui la composent. Et notamment Perast : un ancien repaire de corsaires qui a conservé un charme romantique avec ses vieilles pierres et ses ruelles étroites. Un minuscule joyau où il fait bon se balader et s’attarder sur les pontons en pleine heure dorée.

Outre la vue sur (et le départ des taxi-boats pour) Notre-Dame du Rocher, je vous conseille de réserver une table à la terrasse du Conte (allez-y les yeux fermés, vraiment). Des airs de gastronomique, une carte alléchante (goûtez à la brochette de poulpe sauce cacahuète)  et des prix particulièrement attractifs au vu de la qualité. On a aimé y diner au bord de l’eau, au moment du coucher de soleil, quand les montagnes s’habillaient d’une magnifique lumière rosée.

P1010773

IMG_6924

IMG_6910

IMG_7059

IMG_7103

IMG_7366

IMG_7289

Ne manquez pas non plus de vous arrêter, sur la route entre Perast et Kotor, à la majestueuse Crkva Sv. Matija. C’est certainement l’une des plus belles églises de la baie, avec ses couleurs inhabituelles, son mini dôme et sa vue imprenable.

Ses murs saumon sont visibles depuis la route principale, vous ne pourrez la rater si vous êtes attentifs.

3. La grotte bleue

C’est l’endroit parfait pour les amateurs de plongeons insolites, avec un bleu profond, presque irréel.
Toutefois, pour garder la magie intacte, il est primordial d’éviter les tours organisés. Les bateaux tanguent tant ils sont pleins à craquer, et les arrêts sont minutés. De quoi rapidement transformer le plongeon rêvé en baignade de l’horreur.

Préférez donc la location d’un bateau privé (ils sont nombreux, vous n’aurez pas de mal à trouver) et décidez avec votre batelier des arrêts que vous souhaitez. La journée sera mémorable, et le prix restera abordable !

4. La vallée de la Moraca et son monastère

P1010576

C’est certainement la plus belle route que nous ayons arpentée. Entourés par les montagnes, vous parcourrez la vallée de la Moraca pour descendre vers Podgarica ou monter vers les Komovi.
Vous serez subjugués par la nature majestueuse, et les eaux turquoises qui se pressent en contrebas.

Sur la route, ne manquez pas de vous arrêter au Monastère de la Moraca. Un endroit charmant avec ses fleurs et ses belles allées de pierres. Mais surtout un bijou d’art orthodoxe, avec ses multiples fresques de mosaïques.

P1010571

P1010589

P1010593

5. Les Komovi et Durmitor

IMG_6182

La montagne du Monténégro est belle et encore sauvage. Elle vous surprendra par sa faune, sa flore, mais surtout son immensité. Nous avons eu la chance de fouler les sommets des Komovi grâce à un guide de haute montagne rencontré par hasard (et belge de surcroit) et nous en gardons un souvenir impérissable Cette rencontre fut d’ailleurs sublimée par le B&B enchanteur et la gentillesse de nos hôtes, Maurizio et Isabelle. Ces quelques jours chez eux furent comme une parenthèse familiale dans ce voyage où les contacts humains furent assez rares. Si vous aimez la nature, la randonnée et le calme, alors sans hésitation, réservez quelques nuits à la Casa Poleska. Et ne manquez pas la soirée italienne, avec des pizzas maison cuites dans leur four à bois fait main : on s’en souvient encore !

Si vous êtes novice en randonnée, prenez garde car les Komovi s’avèrent très peu balisés. Si vous êtes peu aventureux, nous vous conseillons donc Durmitor, qui est bien mieux balisé… mais malheureusement bien plus touristique.

Et si vous voulez prendre part aux sublimes randonnées de Mitch et ses collègues, en Belgique ou en Europe, rendez-vous sur Rando Evasion. Promis, vous ne serez pas déçus !

IMG_6210

IMG_6197

Si vous passez non loin de Kolasin, ne manquez pas de vous arrêter dans la réserve naturelle « Biogradska Gora », au centre de laquelle vous trouverez le lac Biograd. Une balade paisible et ressourçante à travers la végétation, sur une succession de pontons en bois.

IMG_6246

IMG_6291

6. La Tara

La Tara, reconnue comme le canyon le plus profond d’Europe, séduira les plus aventureux d’entre vous. Si vous passez au Montenegro en été, le niveau de l’eau aura sensiblement diminué et le torrent sera praticable même si vous n’êtes pas des professionnels du rafting.

7. Les chutes du Niagara Restauran

IMG_6428

Si comme nous l’un de vos trajets passe par Podgorica (par exemple entre Skadar et la Vallée de la Moraca), faites un crochet par les chutes d’eau du Niagara Restauran plutôt que de vous perdre dans une capitale sans charme.

IMG_6433

C’était la première journée de grosse chaleur de notre voyage, et la pause lunch s’est rapidement transformée en après-midi complète de baignade dans la rivière. Un petit coin de paradis, que nous n’aurions jamais trouvé sans les conseils de nos hôtes et qui s’est finalement hissé dans le top de nos meilleurs souvenirs.

IMG_6389

 

8. Cetinje 

IMG_6809.jpg

L’ancienne capitale du Montenegro n’a (absolument) rien à envier à Podgorica. Le calme qui règne dans cette ville de montagne à l’architecture intéressante rend la halte indispensable. Réservez-vous au moins deux heures pour vous balader dans les rues aux façades colorées, visiter les quelques monuments principaux et déguster un café sur la terrasse ombragée du Gradska Kafana, tout en goûtant à une de leurs spécialités sucrées : le krempota. Un dessert plus léger qu’il n’y parait, à base de crème fouettée légèrement meringuée, de crème pâtissière et de pâte feuilletée.

IMG_6860

IMG_6819.jpg

IMG_6837

9. Le lac Skadar et sa réserve naturelle

P1010722 2

P1010689

C’est mon coup de cœur absolu de ce voyage. Un lac immense, entouré de montagnes aux pentes douces. Avec, à perte de vue, des nénuphars et des roseaux comme seule parure. Des faux airs de Vietnam, dont on se délecte au fil de l’eau, dans un silence exquis.

Les bateaux privés sont à nouveau beaucoup plus intéressants que les tours groupés, et je vous conseille de partir soit au lever du jour, quand les oiseaux sont encore nombreux, soit en fin d’après-midi, pour profiter de l’heure dorée et du retour des animaux dans les marais. Si vous vous y rendez au printemps, vous aurez peut-être même la chance d’observer des pélicans, véritables gardiens du lac Skadar.

IMG_6649

IMG_6488.jpg

Si vous désirez y passer quelques jours, je vous conseille l’Eco Resort Cermeniza : cinq maisonnettes en pierres autour d’une piscine avec vue sur les hauteurs de Virpazar. Un hôte, Nemanja, aux petits soins tout au long du séjour.  Et des baignades inoubliables au coucher de soleil.

10. Les hauteurs de Skadar

P1010630

Dernier hotspot, mais non des moindres…
Pour en prendre encore plein les yeux, grimpez sur les hauteurs et admirez le lac Skadar « vu du ciel ». L’effort en vaudra la chandelle, puisque vous serez plongé dans les plus belles cartes postales monténégrines.

Si vous êtes motorisés (et un brin aventureux car les chemins sont escarpés), prenez la route vers Karuc, et arrêtez vous tout au long du chemin : les paysages et le calme qui y règne sont à couper le souffle. Un souvenir indélébile pour nous, malgré les 40 degrés.

IMG_6769IMG_6794

 

Montégrinement vôtre,

Coco