Jardins d’Annevoie, un après-midi au parc

Avec Charlie, nous avions à cœur de vous proposer une série d’articles consacrés aux espaces verts belges. Ces poumons citadins ou ces joyaux d’horticulture où il fait bon se promener le temps d’une éclaircie méritée. Parfois méconnus, parfois secrets, parfois largement plébiscités. Il n’en demeure pas moins magique d’y déambuler pour prendre l’air. Notre première halte ? Les Jardins d’Annevoie, situés entre Namur et Dinant, à Annevoie-Rouillon très exactement.

Jardins d’Annevoie, bijou de mécanique horticole

Aménagés au XVIIIe siècle, les jardins du Château d’Annevoie bénéficient d’un aménagement basé sur trois philosophies horticoles : à la française, à l’italienne et à l’anglaise.
De cette mixité est né un jardin de style aux fontaines exclusivement mécaniques, où l’eau semble être l’âme des lieux. Aucune machine, aucune pompe n’active ces nombreux jeux d’eau. Seuls le canal situé en amont des jardins et les dénivelés habilement exploités sont les moteurs naturels.

Ces fontaines sont intégrées dans des paysages tantôt classiques que l’on admire comme des tableaux. Tantôt romantiques où la nature semble sauvage mais admirablement réfléchie.

On s’y balade sans mal durant une bonne heure, le long d’un parcours désormais fléché et à sens unique. Sur votre chemin, vous découvrirez le château d’Annevoie, récemment restauré (et dont les travaux ne sont d’ailleurs pas encore terminés), le magnifique potager du château mais aussi, surtout, de somptueux panoramas.
Le parc est incroyablement bien entretenu et il n’est pas rare de croiser les jardiniers, véritables orfèvres de la nature.

En fin de balade, ne manquez pas de faire une pause désaltérante dans la brasserie qui surplombe le jardin : la vue y est tout à fait imprenable (je ne vous mens pas, voyez plutôt ci-dessous) et la mousse au chocolat y est délicieuse (je n’ai aucune preuve, mais vous pouvez me croire sur parole !)
Et si vous voulez poursuivre la découverte de la région, on vous conseille une balade le long de la Meuse du côté de Profondeville, un tour à Dinant ou la visite du Château de Freÿr. Mais ça, ce sera pour un prochain article par ici ! 🙂

Jardins d’Annevoie, côté pratique

Comment réserver ?

Au vu des mesures COVID, pensez à réserver votre entrée via le site des Jardins d’Annevoie.
L’entrée est à 9,50€ (5,50€ pour les enfants de 6 à 18 ans et les PMR, 6,50€ pour les étudiants) et est valable pour toute la journée. Vous pouvez donc sortir des jardins et y revenir.

Comment s’y rendre ?

En voiture, comptez 1h10 de Bruxelles ou Mons, 40 min de Charleroi et à peine 20min de Namur. Le parking est vaste et gratuit.

En train, le plus « simple » (mais ça reste une aventure) est de descendre à Yvoir et d’ensuite prendre le bus jusque l’arrêt Godinnes Collège. De là, il vous faudra marcher 20min pour rejoindre les jardins.

Si vous prenez votre vélo dans le train, descendez à Lustin et profitez de la piste cyclable qui longe la Meuse. Le paysage magnifique est ponctué par de somptueuses maisons de maitre ! En 15 min et quelques coups de pédales, vous aurez rejoint les jardins.

Et vous, quel est le jardin ou le parc, qu’il soit belge ou non, dans lequel vous aimeriez nous emmener ? On attend toutes vos bonnes idées !

Jardinement vôtre,

Coco